Illustration de propos

Dessins en direct, dessins d’humour en conférence

Illustration de propos

Illustration de propos ou dessin en conférence :

Lorsqu’on adore dessiner, que la BD est un de vos moyens d’expression préféré et que le besoin de faire de l’humour vous est vital, comment passer à coté de l’illustration de propos ou dessinateur en conférences.
La voie était toute tracée et évidemment je l’ai prise dès 1996-98… Si le dessin de presse où l’on est «associé» à un journal me séduisait moins car étant trop «apolitique» et surtout trop indépendant pour accepter les censures inévitables à ce type de coopération, l’Illustration de propos lors de conférences me convenait idéalement. Bien que moins facile dans la pratique car le travail se fait dans l’instant. À propos de censure, la difficulté c’est que justement on est son propre censeur. En gros une idée peut être excellente pour faire rire la salle à coup sûr, mais peut ne pas être très appréciée par votre commanditaire qui attend de vous d’aller dans le sens du message à délivrer. Exercice périlleux parfois, mais tellement excitant !

Conditions d’ensemble pour optimiser une prestation d’illustrateur de propos :

Trois aspects sont importants à considérer pour la réussite de ce type d’intervention :

Le placement de l’illustrateur par rapport aux intervenants :

Le dessinateur doit toujours être placé de façon à bien voir les intervenants. Il y a deux aspects dans un bon dessin d’illustration de propos, l’idée (le fond) et le dessin (la forme). Si beaucoup d’illustrateurs de propos réalisent des «suggestions» de bonhommes, pour aller vite, en ce qui me concerne, pratiquant la caricature, le dessin de presse et la BD, j’adore réaliser des caricatures des intervenants… ce qui est toujours très apprécié par la salle et aussi des «victimes…
Alors si mes victimes me tournent le dos…. je suis un peu handicapé…

Le matériel et la liberté de manipulation :

En illustration de propos, le moment où passent les images est aussi important que l’image elle-même…
Si au moment où je commence un dessin, l’intervenant change complètement de sujet, les 2 ou 3 minutes qu’il me faut pour le réaliser sont trop longues pour passer un dessin dès lors, hors sujet…
Liberté de manipulation : Si c’est l’illustrateur, c’est parfait ! il est le mieux placé pour choisir le moment.
Si c’est un technicien : placer ce dernier à coté de l’illustrateur… au pire, si c’est pas possible, prévoir casque et micro, pour qu’ils puissent communiquer instantanément.

Écran indépendant :

L’idéal et le plus courant, voire indispensable, un écran à part pour le dessinateur. Le souci de ce dernier étant d’aider le conférencier, sans trop le perturber, placer l’écran sur le coté de l’écran principal, c’est indispensable. La plupart des intervenants se servent de montages Power Point pour appuyer leur intervention. S’il ne devait y avoir qu’un seul et unique écran, il serait gênant voir impossible techniquement de passer des dessins en cours d’intervention.

La bonne philosophie du dessinateur en conférences : soutenir et servir l’intervenant, éviter de le perturber… surtout ne pas lui « voler la vedette ».
Services proposés : dessins d’humour en direct, reportage humoristiques (réaliser des dessins pendant des séances de travail sur différent groupes), ou même illustrations en amont de la conférence, pour illustrer les Power Point des conférenciers. Techniques : dessins de presse à l’encre de Chine rehaussés rapidement de couleur (aquarelles)
Zone d’intervention : Tout le grand Est de la France, le région Francophones de la Belgique, du Luxembourg et la Suisse avec les cantons de Vaux de Genève et du Valais.

© Depuis 2006 Innovation KAREDESS - Création de sites internet à Mulhouse
You WordPress Theme | Created by Acoda